M. FONDERE

M. FONDERE

Jean-Noël FONDERE, ancien Maire, disparu en juin 2012

Monsieur Jean-Noël FONDERE, Maire de Foix et Conseiller général, est décédé le 27 juin 2012.

Un hommage poignant lui a été rendu Samedi 30 juin dans la cour de l’Hôtel de ville lors d’une cérémonie empreinte d’émotion et de solennité. Hommage auquel j’ai eu l’honneur d’être associée au côté du Président du Conseil général Augustin Bonrepaux, du Président du Conseil régional, Martin Malvy, du Président du Sénat, Jean-Pierre Bel et de Mme Sylvia Pinel, Ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme.
Son sens de l’intérêt général l’a toujours guidé dans ses décisions. Il a, au fil de ses mandats, modelé la ville avec le souci de faire de Foix une ville de résidence et de services, une ville touristique et de développement économique et commercial, une ville de formation.  Sa vision globale des enjeux et des perspectives est aujourd’hui une force et une richesse pour l’avenir de notre cité.

Jean-Noël FONDERE, ancien Maire, disparu en juin 2012

Après avoir effectué ses études de médecine à Toulouse, Jean-Noël FONDERE s’est installé en 1975 à Foix en cabinet libéral avec son épouse également médecin.

Conjointement aux fonctions qu’il occupait au sein d’organismes médicaux ou para-médicaux, M. Fondère s’est présenté en mars 1977 au scrutin municipal local et y a été élu. Devenu 6ème adjoint en 1983, il a accédé le 27 novembre 1985 aux fonctions de Maire en remplacement de son prédécesseur décédé, occupant sans interruption ce mandat depuis.

Unanimement reconnu professionnellement, investi de responsabilités dans le domaine associatif, social et politique il se consacre avec persévérance à la gestion municipale de sa commune.

En 27 ans de mandat, il a promu et initié de de nombreuses réalisations en appliquant une méthode d’information et concertation permanente, tant à l’égard  des citoyens, des associations, des acteurs économiques et sociaux de la ville que des diverses autorités publiques : Etat, Région, Département ou Services spécialisés.

Le concept général qui a sous-tendu son action est la promotion de Foix comme ville de résidence et de services, comme ville de formation et comme ville de tourisme et de développement économique et commercial.

Il s’est fondé avec pertinence sur les procédures publiques de projets de territoire.

 

VILLE DE RESIDENCE ET DE SERVICE

  • Dans le domaine de l’habitat :
    • Opération de réhabilitation des logements vétustes et vacants du centre ville
    • Réfection des façades en centre ville
    • Politique de lotissements communaux
    • Participation à la création ou à la rénovation de logements HLM

 

  • Dans le domaine des services :
    • Accession du Centre culturel au statut de Scène nationale de Foix et de l’Ariège
    • Création d’équipements et de salles spécialisés de sport : vélodrome, tennis couverts, salle de gymnastique, piste d’athlétisme, dojo
    • Les équipements du stade d’eau vive ont été créés ce qui a permis d’accueillir les championnats du monde junior de juillet 2010.
    • Les études sont en cours pour la création d’un parc de loisirs à Bouychères.

 

  • Renforcement et coordination d’équipements sociaux pour la petite enfance : centre de loisirs associés à l’école, et services transférés ensuite à la communauté de communes du Pays de Foix (ludothèque, crèche collective et familiale)
  • Lutte contre l’exclusion : centre d’hébergement de jour et accueil de nuit
  • Prévention de la délinquance : CLSPD et Secteur jeunesse
  • Action sociale : tarifs réduits cantines, CLAE et école de musique, allocation étudiants, prêt de locaux à des associations caritatives, jardins familiaux
  • Création d’équipements de quartier et de la Maison intergénérations du Courbet
  • En matière de transports, création du service de navette urbaine
  • Maintien des écoles de quartier

 

Afin de rendre plus agréable le centre ancien, de nombreux aménagements ont été réalisée ces dernières années.

  • Réhabilitation des Allées de Villote en 2004
  • Création d’un jardin sur l’espace de l’ancien collège en 2007 (à la place d’un parking)
  • Réhabilitation totale de la Halle aux grains en 2009
  • La réfection des rues de Verdun et St Vincent en 2010
  • La réfection de l’ensemble des rues d’Albret, de la Coudre, des Pénitents, rue Roger, rue Latheulade, rue du Collège et rue Peyrevidal
  • En mai 2011, la rue Bayle et la rue des Marchands ont également été rénovées.

En 2012, le projet d’aménagement des places Violet et Freycinet qui a été présenté à la population a pour objectifs de rendre plus agréable le quartier, faciliter le cheminement des piétons et embellir le quartier.

 

 

 

La réalisation des équipements a permis un développement du secteur associatif dans les domaines concernés : sports, culture, social, loisirs.

M. FONDERE a tenu également, dans le cadre des créations et renforcements de services, à améliorer la situation statutaire des personnels communaux (titularisations, régime indemnitaire), les conditions de travail (équipements techniques et informatique) et la protection sociale des agents par une participation municipale.

 

VILLE DE FORMATION

M. FONDERE a impliqué directement la Ville dans le processus de délocalisation de l’enseignement supérieur sur Foix :

  • Participation financière au Programme Université 2000 et au programmes en cours
  • Action « logement étudiant »

 

VILLE DE TOURISME, DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL

M. FONDERE a poursuivi une politique d’embellissement des rues et des espaces publics du centre ville en liaison étroite avec les opérations « habitat ». Il impulse une nouvelle conception urbaine du centre historique avec la création du jardin public et la piétonisation du cœur de ville. Sa vision s’inscrit dans les perspectives de Grand Site Touristique du Château.

En parallèle avec cette action sur le domaine public qui valorise le caractère médiéval de la ville, il a encouragé les initiatives de certaines associations spécialisées en fixant, en concertation avec elles, les objectifs et les projets annuels des animations urbaines et touristiques.

 

 

Dans le domaine du développement économique et commercial, il a anticipé les effets de la déviation du tunnel de la R.N. 20 au niveau de la ville :

  • Etude sur les mesures d’accompagnement permettant d’éviter les effets négatifs de l’occultation du site majeur du château
  • Construction d’un troisième pont sur l’Ariège, en maîtrise d’ouvrage communale, permettant un meilleur fonctionnement du carrefour RN 20 / E 9 et axe grande circulation Atlantique – Méditerranée
  • Valorisation des Entrées Nord et Sud et des traverses
  • Création de zones industrielles et commerciales aux deux débouchés de la déviation de Foix
  • Accompagnement du développement économique par l’adaptation des documents d’urbanisme

A titre d’exemple significatif de l’élargissement, obtenu par M. FONDERE, de la vocation administrative de FOIX (Ville Préfecture) au secteur économique, la zone d’activités de Permeilhac (Zone Nord) : CONTINENTAL installée en 1990 (anciennement SIEMENS France) et en expansion, implantation de diverses autres entreprises dont Décathlon.

 

Convaincu que le projet de SCOT est un regroupement indispensable des communautés de communes, il considérait qu’il pouvait aboutir à un projet d’agglomération Foix Pamiers à l’avenir.

Personnalité discrète, M. FONDERE impulse et conduit une politique municipale ambitieuse fondée sue une gestion budgétaire rigoureuse et non dispendieuse.

Son action comme premier magistrat est approuvée par son électorat qui l’a reconduit dans son poste à chaque élection municipale depuis 1985, en 1989, en 1995, en 2001 et en 2008.

Il est élu en 2001 Conseiller général de Foix ville.